Etats, Immigration & Colonisation

Mes travaux sur l'histoire de l'immigration
Une politisation feutrée.
Hauts fonctionnaires & immigration en France
Belin, 2009
couvpolitisationfeutrée.jpg

Ce premier ouvrage, issu de ma thèse, porte sur les transformations de l'Etat français depuis les années 1960 et les questions d'immigration.

Cet ouvrage propose au lecteur d'adopter, le temps d'un livre, le point de vue de ces hauts fonctionnaires qui n'ont pas eu nécessairement à "croiser" des travailleurs étrangers pour prescrire un cadre législatif, refuser le financement de logements sociaux, signer des accords de circulation avec des pays d'émigration, ou même couper au montage une émission télévisée sur le racisme pouvant à leurs yeux "choquer" un public français...

De l'indépendance algérienne (1962), en passant par l'annonce de l'arrêt de l'immigration (1974) ou les lois du retour de Stoléru, cet ouvrage montre comment ce qui se joue dans le champ du pouvoir peut avoir des effets sur ceux qui, à l'autre extrêmité de l'échiquier social, se voient assignés à l'arbitraire du droit des étrangers et à des discours stigmatisants.

L'invention de l'immigration
Agone, 2010
couvagone.jpg

Ce numéro de la revue Agone coordonné avec Choukri Hmed revient sur la construction publique d'un "problème social de l'immigration"

L'objet de ce travail collectif est de retourner le "viseur" de l'objectivation et d'interroger exclusivement les pratiques de ceux qui, d'en 'haut' forcent des catégories d'intervention publiques et contribuent à la construction d'un problème public de l'immigration. Les contributions proposées ici réintroduisent dans l'analyse l'ensemble des acteurs qui produisent un discours sur l'immigration : les hommes politiques, les agents de l'Etat, les sociologues, les militants, les journalistes etc.

Giscard boit a la bouteille.jpg
La production officielle des différences culturelles
Cultures & conflits, 2018

Ce numéro de la revue "Cultures et Conflits" coordonné avec Narguesse Keyhani est consacré à la production officielle des différences culturelles, notamment par les agents de l'Etat et les hommes politiques.

Les discours à prétentation savante sur 'l'interculturalité' ou l'insécurité culturelle' ont tendance à présenter le monde social comme s'il était composé simplement d'habitants porteurs de cultures figées et en confrontation. Ce dossier s'intéresse certes aux 'cultures' des immigrés et des populations colonisées. Mais il se concentre sur les acteurs officiels, administratifs ou politiques qui contribuent à les produire en typifiant la réalité sociale et en diffusant des représentations souvent simplifiées et culturalistes. Il entend ainsi réintroduire dans l'analyse le rôle des agents de l'Etat et de leurs intermédiaires qui mènent en permanence un travail de classement et de hiérarchisation des pratiques culturelles.

couv 107 jaune.jpg
Autres publications sur l'immigration
Depuis 2002

Depuis 2002, j'ai publié plusieurs articles ou contributions sur les questions d'immigration et de décolonisation, voir notamment :


• « Les agents de l’Etat face à leur propre pouvoir. Eléments pour une micro-analyse des mots griffonnés en marge des décisions officielles », Genèses, n° 72, 2008, p. 26-41.

• « 1974 et la fermeture des frontières. Analyse critique d’une décision érigée en turning-point », Politix. Revue des sciences sociales du politique, vol. 21, n° 82, 2008, p. 67-92

• « L’immigration une affaire d’Etats : conversion des regards sur les migrations algériennes », Cultures et Conflits, n° 67, 2008, p. 33-53.

• « La noblesse d’Etat à l’épreuve de l’Algérie et de l’après 1962 », Politix. Revue des sciences sociales du politique, vol. 19, n° 76, 2006, p. 75-96.

• « Les politiques publiques d’immigration », in Antonin Cohen, Bernard Lacroix et Philippe Riutort (dir.), Nouveau manuel de science politique, Paris, La Découverte, 2009, p. 329-332.

GEN_072_L204.jpg
politix.jpeg
politixcolonie.jpeg
Racisme &
extrême-droite
Depuis 2002

Depuis 2002, j'ai publié plusieurs articles ou contributions sur les questions de racisme et sur l'extrême-droite :

•S. Laurens, "The National Front isn't dead", Jacobin, Mai 2017.

• S. Laurens, « Le Club de l’horloge et la haute administration : promouvoir l’hostilité à l’immigration dans l’entre-soi mondain », Revue Agone, Histoire, politique et sociologie, 2014, n° 54, pp. 73-93.

• S. Laurens, « Le racisme : un attribut du populaire ? », Plein Droit, Juillet 2006, p. 13-21.

• Sylvain Laurens et Romain Bertrand. « Les salaires de la peur. Métiers et dividendes de l’expertise des risques », introduction et coordination du dossier Savoir / Agir n° 9, 2009, p. 9-12.


• « Le ministère symptôme : retour sur quarante ans de bégaiement au sein de l’Etat français », Savoir / Agir, n°2, déc. 2007, p. 21-30.


• Avec Jérôme Berthaut et Eric Darras. « Pourquoi les faits-divers stigmatisent-ils ? L’hypothèse de la discrimination indirecte », Réseaux, n° 157-158 (« Pratiques journalistiques), 2009, p. 89-125.

jacobin.jpeg
couv_3013.png
gisti.jpeg
savoiragir2.jpeg
reseaux.jpeg

CONTACT MAIL

Vous pouvez m'écrire à

Sylvain Laurens

Centre Maurice Halbwachs

48 Bd Jourdan

75014 Paris

Mentions légales

Ce site est hébergé par Wix.com.

ADRESSE

Pour m'écrire il suffit d'envoyer un mail à nom@ehess.fr en remplaçant "nom" par laurens

LIENS